La colère de Poséidon - Sauve qui Peut Saint-Jean

C'est vingt mille lieux sous les mers, qu'émerveillés par la beauté de l'océan, nous avons tentés de voler le trident de Poséidon, dans l'espoir de l'empêcher d'anéantir le genre humain...



Crédit: Sauve qui peut

J'ai eu la chance de faire cette salle lors du deuxième triathlon des accros, qui se déroulait chez Sauve qui Peut à Saint-Jean sur le Richelieu. Je crois que je n'ai pas besoin de le dire: C'était génial! Moi qui ne connais que très peu de gens intéressés par les escape rooms, j'ai pu faire la rencontre de pleins de gens qui les aiment autant que moi, sinon plus!


Revenons toutefois à nos moutons. Moi et trois autres accros avons été interpellés pour la mission suivante: Voler le trident de Poséidon, qui, dit-on, souhaite anéantir l'Homme qui est en train de détruire la planète. Le trident, en qui réside tout le pouvoir du dieu des mers et des océans, servirait à causer un déluge immense visant à éradiquer tous les humains. Nous n'avons donc eu d'autre choix que d'accepter cette mission, et d'embarquer à bord du sous-marin SQP en direction de l'endroit où le trident était caché.


Source: google

Sauve qui Peut nous présente une salle magnifique, avec une oeuvre d'art immense signé Denis Rufiange, artiste dont les oeuvres se retrouvent dans toutes les salles (ou presque) de chez SQP. Mais, contrairement aux autres salles qui présentent ses oeuvres peintes sur les murs, dans la Colère de Poséidon, nous évoluons dans cette oeuvre d'art, nous faisons partie du tableau et, ma foi, c'est un tableau magnifique. (C'est aussi le cas de la salle Le secret de Denderah.)


Le jeu est une salle relativement classique, cadenas et codes composés de lettres et de chiffres. Ce qui rends la salle différente est l'immersion. Nous commençons dans un univers plutôt drabe et ordinaire (Mais toutefois très réaliste et immersif) vers un tout autre endroit, magnifique et haut en couleur. Et c'est ce que Steven, propriétaire de Sauve qui Peut, voulait créer: un effet ''wow''!


La manière de recevoir des indices était aussi très appropriée, à l'aide d'un appareil qui était actuellement utilisé pour les communications en sous-marin. (Encore un point positif pour l'immersion!)


Source: google

Les énigmes sont bien balancées, rien de particulièrement difficile ou infaisable, recommandé pour un groupe intermédiaire. À quelques moments nous devons utiliser autre chose qu'un code pour résoudre une énigme, ce qui est toujours bien plaisant! (outils thématiques, etc.)


Et c'est avec grande joie et fierté que nous avons pu apaiser la colère de Poséidon, ou plutôt, la rendre encore plus grande! Nous nous sommes emparés de son trident et lui avons échappés. Le retour à la surface n'a pas été facile, difficile de quitter un jeu d'évasion aussi magnifique.


Appréciation générale: Une salle beaucoup trop belle, je ne peux en révéler beaucoup car son effet wow repose sur la surprise et l'inconnu, mais j'espère vous avoir donné envie d'aller faire un tour sous l'océan!


Ambiance: Les décors, waow! 5/5


Énigmes: énigmes classiques. 3/5


Score final: 4/5


Est-ce un jeu à faire: Oui! Oui! Oui!!!




Veuillez noter qu'il s'agit d'une appréciation personnelle, qui n'a été influencée par personne d'autre que le poulet en fuite. Le but de cette critique est d'orienter les joueurs vers des jeux qu'ils vont aimer, d'inspirer les concepteurs de jeux et de faire lumière sur le monde des ''escape rooms''. Votre opinion peut facilement différer du miens. Le mieux est d'essayer la salle et de voir par vous-même!


Laissez-moi vos commentaires!


Le Poulet en Fuite

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout